Pas de produit dans votre hotte.

Accueil / La chronique de Noël / J-47 // Paris, la ville lumière, selon Anaïs

J-47 // Paris, la ville lumière, selon Anaïs

Si l’on en croit le romancier américain Ernest Hemigway Paris est une fête
J’en veux pour preuve ces images singulières qui me reviennent en mémoire à l’heure où j’écris ces quelques lignes. Nous voici en novembre et la ville lumière s’est déjà parée de ses plus beaux atours pour séduire touristes et parisiens à l’approche des fêtes de fin d’année.

Première image ou premier cliché : celui du féérique Marché de Noël !
Du rond point des Champs Élysées jusqu’à la place de la Concorde, c’est près de 160 artisans qui chaque année défendent les couleurs de leurs régions. Ils viennent d’Alsace, de Lorraine, de Provence aussi, nous offrir une parcelle de leur terroir. Sirotez une gorgée de bière chez l’un ou un verre de vin chaud chez l’autre, mordez à pleine dent dans une gaufre de Liège saupoudrée de sucre glace et laissez-vous bercer par cette atmosphère magique qui ravit petits et grands !

A la tombée de la nuit, vous profiterez également des illuminations qui font la fierté des parisiens ! 2,4 kilomètres de guirlandes luminescentes habilleront cette année les 200 platanes qui bordent l’avenue des Champs Élysées !

Deuxième image, nouvelle atmosphère : nous sommes dans les allées du plus vieux marché de Paris, le Marché des enfants rouges, en plein cœur du Marais. Les plus chanceux d’entre vous – ceux qui, contrairement à moi, auraient la chance d’orner leur intérieur d’un véritable sapin de Noël – pourront y trouver en cette période de fête, quantité d’arbres de Noël. Profitez-en pour découvrir le temps d’une balade ou d’une pause gourmande, la farandole de saveurs que renferment ces halles si pittoresques. Niché au milieu d’un Paris frénétique et avant-gardiste, le Marché des enfants rouges est un havre de paix, où le temps paraît suspendu…

Troisième image, autre ambiance… Rendez-vous sur les trottoirs du boulevard Haussmann pour admirer les rutilantesvitrines des grands magasins. Du mercredi 6 novembre au mardi 31 décembre 2013, mannequins et figurines seront costumées, animées et propulsées au beau milieu de décors incroyables pour le plus grand plaisir des badauds, celui des yeux ! Cette année, le choix de la direction artistique des Galeries s’est posé sur La Belle et la Bête. Ainsi, cinq tableaux seront dédiés au célèbre conte, dont on attend une nouvelle adaptation au cinéma en février 2014. Une fois à l’intérieur de l’édifice, prolongez votre escapade par une virée shopping dans les étages. Avis aux fashionistas : l’enseigne britannique Top Shop vient d’y ouvrir un corner!

En cas de petite faim, accordez-vous un break gourmet, salé ou sucré, à la table du Pain Quotidien, situé au rez-de-chaussée du Lafayette Homme !

Dernière palabre mais pas des moindres ! Sans transition aucune après avoir dépeint la carte postale tapageuse d’un Paris faste et enchanteur…Cette année et plus que jamais, les Restos du Coeur ont besoin de vous ! Bénévole d’une heure, d’un jour ou d’un week-end, mobilisez-vous ne serait-ce que pour offrir à ceux qui n’en ont pas, la veillée de Noël à laquelle ils ont droit…

Joyeux Noël à tous !
Anaïs

« Encore un blog Life Style tenu par une parisienne me direz-vous…!
J’en conviens, vous répondrai-je!
Et pourtant… Laissez-vous surprendre à la lecture de ces lignes et découvrez le Paris de mes coups de coeur, un Paris vu à travers le prisme de mes 24 ans et de ma tendre ironie…!
Parisienne d’adoption, je travaille dans le monde de la pub’ et vous livre ma vision de la ville lumière.
Art, mode, culture et lieux insolites, vous saurez-tout, j’en fais le Paris!
Retrouvez-moi aussi sur Twitter : @anighoghossian ou sur Instagram :@anighoghossian »

Et en cette période de préparation, nous vous disons tout sur les sapins de Noël !